top of page

LA BIOBANQUE QUÉBÉCOISE DE LA COVID-19 CONTRIBUE AUX AVANCÉES ENRECHERCHE SUR LA COVID-19

Dernière mise à jour : 13 déc. 2021

Montréal, 1 er mars 2021 – Les données et les échantillons biologiques recueillis dans le cadre de la Biobanque québécoise de la COVID-19 (BQC19) livrent leurs premiers résultats. On doit cette découverte majeure publiée dans le journal Nature Medicine à un groupe de chercheurs de l’Institut Lady Davis (ILD) incluant les Drs Brent Richards, Michaël Chassé, Daniel Kaufmann et Vincent Mooser, membres du comité directeur de la BQC19. Leurs travaux ont permis d’identifier une protéine protectrice qui atténue la gravité de la COVID-19. Plus spécifiquement, ils ont découvert que des concentrations plus élevées de la protéine OAS1 dans le sang des patients infectés par le virus SRAS-CoV-2 et ayant développé une forme sévère de COVID-19 sont associées à une réduction de la mortalité et de la nécessité d’assistance respiratoire.


L’équipe de recherche a pu mesurer les concentrations d’OAS1 dans les échantillons biologiques (plasmas) de 504 participants de la BQC19 présentant différentes manifestations de la maladie et couplé ces mesures aux données cliniques afin de réaliser leurs analyses.


Cette avancée scientifique est un exemple concret de la mission de la BQC19 et de son utilité pour les scientifiques dans leurs efforts de recherche sur la COVID-19. La découverte du Dr Richards et de ses collègues permettra aux chercheurs d’étudier plus spécifiquement les protéines qui protègent les individus infectés par le SRAS-CoV-2 à développer les formes les plus sévères de la COVID-19, ce qui aura un impact important dans le traitement et le suivi des personnes atteintes de la COVID-19.


Pour plus d’information sur l’étude du Dr Brent Richards et de son équipe

A Neanderthal OAS1 isoform protects individuals of European ancestry against COVID-19 susceptibility and severity, Sirui Zhou et coll., Nature Medicine,

doi: https://doi.org/10.1038/s41591-021-01281-1


Source

https://publications.mcgill.ca/lebulletel/2021/02/26/identification-dune-proteine-protectricequi-attenue-la-gravite-de-la-covid-19/

4 vues

تعليقات


bottom of page